La rentrée dans les lycées à l’heure des investissements massifs

La rentrée dans les lycées à l’heure des investissements massifs

© Andréa Aubert

325 000 jeunes ont fait leur rentrée dans les lycées de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Profitant de sa visite à Clermont-Ferrand, le président Laurent Wauquiez a annoncé la somme de 1,5 milliard d’euros pour rénover les établissements scolaires et la construction d’un nouveau lycée à Clermont-Ferrand.

« Un lycéen sur 6 est aujourd’hui accueilli dans un établissement en mauvais ou très mauvais état. Ce n’est pas acceptable. La Région va investir dès cette année dans un plan qualifié de « Marshall » d’un montant de 1,5 Md€ » a indiqué Laurent Wauquiez, le président de Région lors de sa visite au lycée Lafayette situé dans le quartier de la Pardieu à Clermont-Ferrand.

Cette annonce fait suite à un audit réalisé par le cabinet Apave qui a pointé des difficultés, notamment dans le Cantal où 40 % des lycées seraient en mauvais voire très mauvais état, 31 % dans le Puy-de-Dôme ou encore 28 % en Haute-Loire.
À cette situation patrimoniale viennent se superposer des évolutions démographiques : la région a accueilli 11 000 lycéens en plus en deux ans, 20 000 d’ici 2025, dont il faut anticiper l’arrivée.

Cet effort exceptionnel doit faire l’objet d’un débat en assemblée plénière le 29 septembre prochain, notamment sur un plan de rattrapage immédiat qui concerne 60 lycées très dégradés.
Ce plan cible la modernisation des établissements pour renforcer la qualité d’études et de vie quotidienne mais également améliorer la performance énergétique des bâtiments.

Lafayette : le nouveau lycée de Clermont-Ferrand sera doté d'un internat indispensable pour les jeunes auvergnats

La Région va engager la construction d’un nouveau lycée à Clermont-Ferrand, dans le quartier Saint-Jean afin de se substituer à deux lycées d’enseignement professionnel : le lycée Camille Claudel et le lycée Marie Curie.
Depuis plusieurs années, des inscriptions étaient refusées faute de trouver des places d’hébergement en internat. Afin de résoudre cette forte tension sur les places d’internat à Clermont-Ferrand, une opération distincte de « grand internat » (au moins 400 places) sera réalisée. Elle s’ajoute à la restructuration de l’internat du lycée Brugière (livraison 2019).
Le nouveau projet conduit par la Région permettra de répondre à deux besoins : celui d’un nouveau lycée à Clermont-Ferrand et au besoin d’un internat qui bénéficiera à l’ensemble du bassin clermontois.
Les deux opérations (lycée Roger Claustre et Marie Curie) auront pour effet d’augmenter de 600 places d’internat la capacité d’accueil à
Clermont-Ferrand soit +40% d’augmentation, permettant ainsi aux jeunes auvergnats d’étudier à Clermont.