Mal-être, déprime, angoisses, idées noires… Quand ça va mal, mieux vaut en parler à quelqu’un

Mal-être, déprime, angoisses, idées noires… Quand ça va mal, mieux vaut en parler à quelqu’un

Quand on ne se sent pas bien dans sa peau, il est important d’en parler à son entourage : les amis, la famille, ou un professionnel. Parler permet de vider son sac, de ne pas garder en soi des idées noires.

Les adultes de l’entourage (parents, oncles et tantes, grands-parents…) peuvent entendre cette souffrance et aider à rencontrer un professionnel.
Au lycée ou dans votre organisme de formation, l’infirmerie scolaire, le professeur principal, ou un de vos formateurs peuvent être de bons relais d’information et de prise en charge. De plus, il y a souvent un professionnel référent sur la santé au sein des missions locales.

Il existe aussi des lieux de consultation pour les adolescents et jeunes adultes, souvent anonymes et gratuits, avec des psychologues et des psychiatres. Il s’agit des PAEJ (Points Accueil Ecoute Jeunes), les ESJ (Espaces Santé Jeunes), les MDA (Maisons des Adolescents), les CMP et CMPP (Centres Médico-Psycho Pédagogiques)...

Quelquefois, on ressent de la difficulté à parler directement à un adulte de ses problèmes. Il est possible de contacter des professionnels à distance, par téléphone ou par internet.

  • Le Fil santé jeunes est l’un de ces services d’écoute (gratuit et anonyme) : 0 800 235 236 (tous les jours de 9h à 23h), ou bien par messagerie
  • Si vous ou l’un(e) de vos ami(e)s êtes victime de harcèlement au lycée, il existe un numéro gratuit pour en parler, le 3020, et un site internet.
  • Si vous ou l’un(e) de vos ami(e)s êtes victime de harcèlement sur internet (cyberharcèlement), vous pouvez appeler le 0800 200 000 (gratuit et anonyme).


L’important, c’est de ne pas rester seul(e) avec son mal-être et de l’exprimer, pour se sentir soulagé(e), soutenu(e), et retrouver peu à peu confiance en soi.

Vous serez aussi intéressés par

Retour en haut de page