Le Festival international du film d’animation d’Annecy à l’heure brésilienne

Le Festival international du film d’animation d’Annecy à l’heure brésilienne

Au programme : 10 longs métrages et 130 courts en sélection officielle, un Cristal d’honneur à Brad Bird, des avant-premières, des ciné-concerts, des expériences inédites en réalité virtuelle, un marché professionnel et un hommage au Brésil.

Le réalisateur et père de « Kirikou » Michel Ocelot est de retour au Festival d’Annecy pour présenter en avant-première mondiale son nouveau long métrage, « Dilili à Paris », à l’occasion de la cérémonie d’ouverture le lundi 11 juin. Deux jours après, le maître du genre, Genndy Tartakovsky est annoncé pour «Hôtel Transylvanie 3», précédant l'avant-première mondiale des «Indestructibles 2», le dernier film des studios Pixar, en présence de son réalisateur, Brad Bird, qui recevra un Cristal d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

Pour cette 42e édition, Annecy confirme son rôle de locomotive mondiale du cinéma d’animation.
Après la Chine l’an passé, c’est un autre pays en plein essor dans le domaine de l’animation qui est mis à l’honneur cette année, à l’occasion du festival international du film d’animation: le Brésil. Annecy l’avait déjà mis en avant en 2013 et en 2014 avec le Cristal du long-métrage pour Rio 2096 :" une histoire d’amour" et "Le Garçon et le Monde". Ces deux films que grand public pourra retrouver sur le Pâquier le 11 juin et dans la cour du musée-château le 16.

Parmi les films hors compétition on peut noter le film d'animation de Mats Grorud, « La tour » fabriqué dans des studios près de Valence, et coproduit par Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma, qui sera présenté en avant-première mondiale.

En parallèle du festival, 3 000 professionnels sont attendus pour le Marché international du film d’animation (MIFA) qui a progressé de 9 % en 2017, avec 430 acheteurs ou distributeurs issus de 75 pays.

Aller plus loin

Du 11 au 17 juin 2018
Site du festival d'Annecy

Retour en haut de page