La Région débloque 7 M€ pour la reconstruction de l’École Boisard

La Région débloque 7 M€ pour la reconstruction de l’École Boisard

Michel Pérès

Suite à l’incendie qui a ravagé deux bâtiments de l’École de production Boisard, Laurent Wauquiez, président de la Région, s’est rendu ce lundi sur les lieux pour exprimer sa solidarité.

3 000 m2 de bâtiments ont été détruits à l'aube de ce lundi 11 février sur le site de l’École de production Boisard à Vaulx-en-Velin. Ravagés par les flammes, les ateliers de carrosserie et de productique sont hors d'usage et les élèves ont été priés de rester chez eux au moins jusqu’à mercredi.

Après s’être entretenu avec les équipes de direction et pédagogiques de l’établissement, aux côtés de Stéphanie Pernod-Beaudon, vice-présidente à la formation et à l’apprentissage, Laurent Wauquiez a proposé que la Région coordonne l’entraide avec les établissements voisins.

« L’avenir des jeunes et leur formation est la priorité de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Et pour moi il est hors de question que ce sinistre casse la dynamique de l’École Boisard. C’est pourquoi j’ai souhaité que la Région s’engage et dans l’urgence, pour permettre aux élèves de continuer à apprendre sur les sites voisins, et dans la durée en permettant la reconstruction des locaux. » a-t-il expliqué à l’issue de sa visite.

Pour limiter la rupture dans le temps de l’apprentissage des 140 élèves, la Région a pris des contacts avec les établissements disposant d’ateliers d’usinage afin qu’ils accueillent les élèves de l’École Boisard au cours des prochaines semaines.

À plus longue échéance, le président Wauquiez a réaffirmé le soutien de la Région au modèle des Ecoles de production de l’abbé Boisard. Il a ainsi annoncé que la Région portera à 7 M€ le montant de son aide prévue dans le projet de réhabilitation en cours (10 M€) porté par la direction de l’École.

Aller plus loin

Les Écoles de production
Il existe 26 Écoles de production en France, dont 10 en Auvergne-Rhône-Alpes, berceau de l’école fondée par l'abbé Louis Boisard, ingénieur de formation à Lyon en 1882.
Elles proposent une alternative aux dispositifs scolaires et d’apprentissage classiques, grâce à un concept de pédagogie unique articulée autour de la commande client.
Théorie et pratique ne sont pas dissociées. Cet enseignement simultané fait toute la spécificité des écoles de production. 2/3 du temps hebdomadaire sont consacrés à la pratique en atelier, le 1/3 restant se déroule en enseignement théorique général et technologique.
Pour des élèves très en attente de concret, cet enseignement innovant atteint son but : il capte leur intérêt en prodiguant un enseignement particulièrement professionnalisant.


En savoir plus

Retour en haut de page