[INFO] La protection sanitaire des jeunes reste une priorité au retour de vacances

[INFO] La protection sanitaire des jeunes reste une priorité au retour de vacances

© Juan Robert
(photo d’archives)

Dans la continuité du plan sanitaire de rentrée mis en place après les vacances d’été, l’effort se poursuit avec de nouvelles dotations de masques pour les élèves d’Auvergne-Rhône-Alpes, et la mise en place de purificateurs d’air dans les lycées.

Comme à la rentrée scolaire de septembre dernier, la protection sanitaire des jeunes d’Auvergne-Rhône-Alpes se poursuit au retour des vacances de la Toussaint. De nouveaux envois de masques de protection sont en cours, à destination de tous les bénéficiaires du Pass’Région et à tous les élèves de plus de 6 ans empruntant au quotidien les transports scolaires régionaux. Le masque est en effet désormais obligatoire à partir de 6 ans, contre 8 auparavant.

Comme il avait été précisé fin août, ces distributions de masques seront renouvelées à l’issue de chaque période de vacances scolaires, tant que le risque épidémique sera avéré.

Des purificateurs d’air pour tous les lycées

Pour réduire la propagation du virus dans les espaces clos, la Région a également prévu d’équiper les 565 lycées publics et privés avec des dispositifs de purification de l’air par ozone, photocatalyse ou encore par rayonnement UVC, qui est une innovation made in Auvergne-Rhône-Alpes.

Kits sanitaires, thermomètres et caméras thermiques

Ces nouvelles mesures s’inscrivent dans la continuité du plan sanitaire adopté en septembre dernier. Le gouvernement avait annoncé le port du masque obligatoire pour les adultes et les élèves de plus de 11 ans dans tous les collèges et les lycées.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes avait alors mis en œuvre diverses mesures pour protéger les enfants et assurer une rentrée des classes sereine et sûre : les distributions de masques pour les jeunes et tous les habitants, l’équipement des établissements en kits sanitaires, la dotation de près de 3000 thermomètres pour les lycées et CFA, et l’expérimentation de caméras thermiques à l’entrée des établissements.

© Juan Robert
(photo d’archives)

Retour en haut de page